Forum de débat et de discussion pour les étudiants de Saint Hippolyte
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elie
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Dim 16 Avr - 22:59

neo a écrit:
"
Citation :
Donc ce fils à papa au bras long, aulieu de faire ses leçons grace aux potes-à-papounet, devrait rester dans son petit milieu confiné de droite réac, et cracher sur les étudiants de sa fac en aparté, comme il a l'habitude de le faire, du haut de son mépris condescendant."

Pour un fumeur de spliff il ne fait pas très réac. Et puis indien musulman ismaélien immigré au canada qui vient faire ses études en France, on fait mieux en matière de "petit milieu confiné de droite réac".

Certains devraient arrêter avec leur "facho" et "réac" à tout va. Et aussi apprendre le sens des mots.

Petit 1) Je n'ai jamais utilisé le mot "facho", donc apprends à lire.

Petit 2) Pour ton info, il y a des réacs de toutes les couleurs, de tous les pays et de toutes les religions.
Et il se pourrait fort que Karim en soit un, petit réac confiné dans un petit monde, même s'il est musulman cannadien. Je ne vois pas où il y a une contradiction.

Mais il y a aussi un rascisme qui dit que les réacs, fachos ou rascistes sont seulement des blancs, très en vogue aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scagli
Maître Vénéré
Maître Vénéré


Nombre de messages : 2224
Age : 29
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Dim 16 Avr - 23:03

Ah ben c'est déjà mieux comme ça.

Sinon je suis d'accord avec Elie, la connerie n'a pas de frontières mais ca n'engage que moi. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trystero
Juriste
Juriste


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 32
Localisation : paris
Année et Groupe : L3
Loisirs, Passions : tsss
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Dim 16 Avr - 23:55

@ Elie : Il y a aussi un fascisme qui consiste à traiter de facho ou de reac tout ceux qui ne sont pas d'accord avec toi.

Certains n'ont d'autre répartie que "facho" ou "reac".

Je constate que quand on a que ca à dire, on a pas grand chose à dire en fait. Et on ferait mieux de s'économiser et de ne pas gacher la bonne ambiance de ce forum.

Citation :
Petit 1) Je n'ai jamais utilisé le mot "facho", donc apprends à lire."

Nan nan je t'assure que c'est toi qui va apprendre à lire. Je me cite :

"Certains devraient arrêter avec leur "facho" et "réac" à tout va."

J'ai dit "certains", c'est une remarque générale que tu as poussé avec ton "réac" gratuit.

C'est pas parce qu'on n'est pas de gauche, qu'on lui chie dessus de quelque manière que ce soit, qu'on est déçu par ce centre miteux de st hip, miteux relativement à ce que peut évoquer la "Sôrbônne" à un nord américain, voir qu'on est méprisant, qu'on peut être qualifié de réac.

Donc si tu sais ce qu'est un réac, et si tu es quelqu'un d'honnête, tu admettras que traiter Karim de "réac fils à papa d'un milieu confiné de droite" c'est non seulement infondé mais débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scagli
Maître Vénéré
Maître Vénéré


Nombre de messages : 2224
Age : 29
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 0:20

Pour Neo, j'aimerais que tu utilises la fonction "citer" donc tu le fais en reprenant juste au dessus du post à qui tu veux répondre, ensuite tu coupes sans effacer les balises, si tu effaces par herreur bon tu met en surbrillance le texte et utilise la fonction citer dans le "poster une réponse" parce que je passe toujours derrière toi pour rendre tes posts plus lisibles, merci Wink

Sinon donc oui ne gachons pas notre bonne ambiance comme tu dis, donc Karim est quoi? un mec de droite bon je crois que sur ce point là tout le monde est d'accord? adjugé vendu.

Après dire que c'est un "réac", bon c'est un terme péjoratif tout comme celui de "gauchiste" alors soit on se dit qu'on a la traditionnelle opposition droite-gauche et on se parle comme ça ou alors on décide d'élever un peu le niveau de langage ce qui vous interdit pas de penser que untel est un réac, un facho ou un gauchiste ou un martien que sais-je...de toute façon meme si vous le dites pas ce se sentira Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 1:06

neo a écrit:
@ Elie : Il y a aussi un fascisme qui consiste à traiter de facho ou de reac tout ceux qui ne sont pas d'accord avec toi.

Non, ça c'est du fascisme pour ceux qui ignorent tout ce qui est du fascisme:
1) Une doctrine crée en italie dans les années 20 par Benito Mussolini, à partir d'un groupuscule appelé Fasci di combattimento (faisceaux de combat), ce qui donnera les expressions fasciste et fascisme. Le mot fasci lui-même est une référence à la Rome antique où les faisceaux étaient un symbole de pouvoir.

2) Doctrine qui s'appuie sur un pouvoir fort, prônant un État policier extrêmement sécuritaire, les métiers organisés en corporations ( un syndicat unique), la défiance envers les étrangers, l'exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire.


Les fascistes étaient notamment incarnés par les chemises noires, prônant un nationalisme exarcérbé, imposant des valeurs morales réactionnaires et une société où la violence et la guerre sont érigés en dogme.

Quant on pense que les "Haltes au blocages" sont associés au "RED", les étudiants d'extrème droite, qui prônent des valeurs nationales ( "LA france d'abord, le programme du FN) et une haine des étrangers, on peut y voir un lien direct avec le fascisme, dans la pratique ( agressions des sales gauchistes, ça a été le cas à St-Hypp) et dans la théorie ( nationalisme).
Dailleurs Le Pen ne cache pas sa proximité avec le révisionisme ( la shoa n'a pas vraiment existée), et l'idéologie nazie ( national-socialisme), très proche du fascisme de Mussolini à la même époque - ils étaient alliés.

Donc, néo, quelqu'un qui te traite un autre de facho ou de réac, n'a rien avoir avec un fasciste, mais alors rien du tout.
Par contre, lorsque il s'adresse à un "Halte au blocage", il se pourrait bien qu'il ait raison, pas toujours, mais en tout cas qu'il parle à quelqu'un qui manifeste dans la rue ( manifs anti-gauche, anti-blocs) avec des fascistes, ceux du RED.


neo a écrit:
J'ai dit "certains", c'est une remarque générale que tu as poussé avec ton "réac" gratuit.

Mais bien sur, sors donc ta démago de base, c'est à moi que tu répondais, c'est à moi que tu t'adressais et tu reprennais mes propos.
Donc tes "remarques générales", c'est juste une façon de ne pas assumer tes propos en face de ton interlocuteur.

neo a écrit:
C'est pas parce qu'on n'est pas de gauche, qu'on lui chie dessus de quelque manière que ce soit, qu'on est déçu par ce centre miteux de st hip, miteux relativement à ce que peut évoquer la "Sôrbônne" à un nord américain, voir qu'on est méprisant, qu'on peut être qualifié de réac.

Et ben moi, parce que je suis de gauche ( cad avec des valeurs qui prônent la tolérance et le respect de l'autre, pas l'insulte facile dans les journaux dans lesquels on a des relations), parce que les journalistes invitent Karim Jivraj sans parler des étudiants qui sont content de leur centre de René Cassin, l'apprécie, le défendent et se contrefoutent de ce que les Nord américain, avec leur médias anti-France, ont comme image déformée de La Sorbonne, parce que les termes employés dans "Le monde" sont ouvertement méprisants, je qualifie MrJivraj de réac confiné dans sons milieu de droite et ses préjugés.

Et les débiles sont ceux qui ignorent tout du fascisme et se permettent d'utiliser le terme "facho" dans leur niaiserie réactionnaire larguée en vocabulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scagli
Maître Vénéré
Maître Vénéré


Nombre de messages : 2224
Age : 29
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 1:26

Elie je pense pas que tous les halte au blocage soient des sympathisants des idées d'extreme droite surtout si il y a des membres de la communauté juive, tzigane, homosexuelle, qui sont handicapés, noirs enfin je vous fait pas un dessin donc bon, de toute façon j'ai analysé ça plus haut donc là encore pas de systématisation et meme si tu te trompes pas sur la personne a laquelle tu dis ça, déjà il faut etre sur et ensuite ca reste une probabilité faible ( en théorie Rolling Eyes ).

Si on porte une chemise noire on est facho?? merde lol! ah non j'ai des t-shirt, me traite pas de neo fachistes ( mode blague on Wink ).

Bon ben sinon c'est bien là vous voyez c'est argumenter, c'est mieux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christelle
Juriste apprenti
Juriste apprenti


Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 1:35

scagli a écrit:
Elie je pense pas que tous les halte au blocage soient des sympathisants des idées d'extreme droite

Je ne vois pas le rapport entre les halte au blocage et l'extrême droite. Ils peuvent être de gauche ou de droite. Il y en a certainement qui sont d'extrême droite mais il ne faut pas généraliser. Là n'est pas le problème. D'ailleurs, on peut être anti blocage et anti cpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trystero
Juriste
Juriste


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 32
Localisation : paris
Année et Groupe : L3
Loisirs, Passions : tsss
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 1:39

Citation :
Donc, néo, quelqu'un qui te traite un autre de facho ou de réac, n'a rien avoir avec un fasciste, mais alors rien du tout.

Si si. Ca s'appelle le totalitarisme antiraciste. C'est défini par Finkielkraut.
C'est une forme de fascisme qui au nom de la lutte contre le fascisme justement, interdit à des gens d'avoir certaines positions non conformes.
Il y a aussi le fascisme vert et le fascisme rouge.

Citation :
Mais bien sur, sors donc ta démago de base, c'est à moi que tu répondais, c'est à moi que tu t'adressais et tu reprennais mes propos.

Je ne reprennais pas que les tiens. Tu crois que t'es la seule a balancé ton venin qui ne connaît aucune nuance ? Laughing

Citation :
Et ben moi, parce que je suis de gauche ( cad avec des valeurs qui prônent la tolérance et le respect de l'autre, pas l'insulte facile dans les journaux dans lesquels on a des relations), parce que les journalistes invitent Karim Jivraj sans parler des étudiants qui sont content de leur centre de René Cassin, l'apprécie, le défendent et se contrefoutent de ce que les Nord américain, avec leur médias anti-France, ont comme image déformée de La Sorbonne, parce que les termes employés dans "Le monde" sont ouvertement méprisants, je qualifie MrJivraj de réac confiné dans sons milieu de droite et ses préjugés.

C'est bien ce que je dis, parce que tu es de gauche, un tel est réac.
C'est une posture stupide et digne des plus grands facismes.
La base du fascisme qui n'est pas forcemment à caractère raciste, c'est ca. Mussolini n'est qu'un cas particulier, un fasciste brun.
La base de toute cette merde, comme l'a démontré Orwell, c'est la manipulation et l'appauvrissement du langage. Langage au sens très général. Le novlangue dans 1984 n'est qu'une parabole. Concrètement les facho totalitaires de tout bord s'acharnent à interdire des postures (comme celle de Karim) pour que celles-ci tombent dans l'oubli ou le mépris le plus absolu.

Et je note que tu parles de "préjugés". Tu es bien hardie d'oser utiliser ce mot. Qui est-ce qui débarque sur ce forum avec ses gros sabots et ses préjugés à la con du genre "ouai Karim parce que ci parce que ca c'est un pauvre reac bourge fils à papa ?"


Et puis pour le fascisme hitlerien je te rappelle qu'Hitler vient de l'extrême gauche. C'est un gars de gauche raté Laughing (petite blagounette pour détendre l'atmosphère cheers )

Citation :
2) Doctrine qui s'appuie sur un pouvoir fort, prônant un État policier extrêmement sécuritaire, les métiers organisés en corporations ( un syndicat unique), la défiance envers les étrangers, l'exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire.

C'est pour ca que les "néoréacs" sont farouchement anti le PEn et toute la racaille nationaliste alors.... C'est donc ca... rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spongebob
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 2:43

Smile


Dernière édition par le Lun 4 Sep - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 14:00

Je réponds donc, enfin, dans ce cadre plus approprié.



Elie a écrit:
Donc, néo, quelqu'un qui te traite un autre de facho ou de réac, n'a rien avoir avec un fasciste, mais alors rien du tout.

neo a écrit:
Si si. Ca s'appelle le totalitarisme antiraciste. C'est défini par Finkielkraut.
C'est une forme de fascisme qui au nom de la lutte contre le fascisme justement, interdit à des gens d'avoir certaines positions non conformes.


Ah mais voilà ton erreur, tu prends la définition d'un penseur, dont même le quotidien Haaretz (israelien) n'a pas hésité récement a comparer la "pensée" au rascisme Le peniste après une interview où il qualifiait les africains de "sauvages" en défendant la loi sur la colonnisation positive - qui rappelons-le défendait une conception rasciste et ethnocentrique - et disait que l'équipe de France "black-black-black" était "la risée de l'Europe".
Selon lui les troubles de Novembre 2005 n'étaient pas d'ordre sociaux, mais ethniques...
Il se définit fièrement lui-même comme un "réac".

Mais bon, reprendre un type comme Finkielkraut, prouve surtout ton incapacité à répondre par toi-même.
Et son "totalitarisme antirasciste" est surtout une bonne façon de cacher le sien.
De plus, tu a toi-même rétorqué que Karim Jivraj, étant cannadien et musulman, ne pouvait être réac, de par ses origines. Tu t'es donc bien répandu dans l'idée que le rascisme était exclusivement l'apanage des blancs caucasiens. Tu n'a même pas répondu là-dessus dailleurs.

neo a écrit:

Il y a aussi le fascisme vert et le fascisme rouge.

Ca ne veut strictement rien dire, pourquoi pas le fascisme violet avec des étoiles vertes.
Le communisme s'est historiquement opposé au fascisme, particulièrement en Italie, mais en Espagne aussi et même en France.
Le communisme a été un totalitarisme au pouvoir, en URSS, en Chine , mais n'a rien avoir avec l'idéologie fasciste. Il faut vraiment être ignare pour mélanger ces deux termes, ne rien connaître à l'histoire.

Quant au fascisme vert, terme tout aussi vide de sens, c'est l'amalgame e n vogue défendu encore une fois par l'extrème droite. Il qualifie la religion musulmane de totalitarisme, et affirme que l'islam est le nouveau fléau à abbatre - idée défendue par les néoconservateurs et évangélistes aux Etats-Unis
Toujours de l'ethnocentrisme et du rascisme, encore le mélange de deux choses qui n'ont strictement rien avoir ( fascisme et Islam) par des raccourcis dangereux et insensés.


neo a écrit:
Tu crois que t'es la seule a balancé ton venin qui ne connaît aucune nuance ?


Pour ton info, je suis un homme, neo.


neo a écrit:

La base du fascisme qui n'est pas forcemment à caractère raciste, c'est ca. Mussolini n'est qu'un cas particulier, un fasciste brun.


Non, tu ignores tout du fascisme, donc va lire et apprendre aulieu d'affirmer des erreurs.
La haine de l'étranger est un des thèmes du fascisme - et particulièrement l'antisémitisme.
Le fascisme c'est un dogme nationaliste, foncièrement pronant la haine de tout ce qui est extérieur à la Nation, l'étranger.

Un communiste révolutionnaire n'est pas un fasciste. Un coco peut être violent et dogmatique, mais il n'a rien avoir avec un fasciste.

Un kamikaze terroriste, n'a rien avoir avec le fascisme, et rien n'ont plus avec l'islam, mais avec le terrorisme.

neo a écrit:
La base de toute cette merde, comme l'a démontré Orwell, c'est la manipulation et l'appauvrissement du langage. Langage au sens très général. Le novlangue dans 1984 n'est qu'une parabole. Concrètement les facho totalitaires de tout bord s'acharnent à interdire des postures (comme celle de Karim) pour que celles-ci tombent dans l'oubli ou le mépris le plus absolu.


Et tu cites Orwell, donc si tu a vraiment lu 1984, tu sais que ce livre est une dénonciation de la modification du langage dans un régime totalitaire, nationaliste ( en guerre contre des ennemis invisible), et surveillant les individus dans tous leurs mouvements.
Donc, commence toi-même à ne pas utiliser n'importe comment le mot "fascisme", parce qu'en effet tu le vide de son sens et tu appauvris le vrai sens des mots.

Tu a utilisé le terme "facho totalitaire", ce qui prouve que tu n'a pas lu une ligne sur les travaux menés par les historiens sur le fascisme. C'est à dire que c'est une idéologie qui n'est pas purement totalitaire - elle se sert de la démocratie pour arriver au pouvoir, Allemagne, Italie.
Contrairement au totalitarisme communiste qui se sert de la révolution.
Une fois de plus, tu travestis le sens des mots, parce que tu ignores ce dernier.


neo a écrit:

Et puis pour le fascisme hitlerien je te rappelle qu'Hitler vient de l'extrême gauche. C'est un gars de gauche raté Laughing (petite blagounette pour détendre l'atmosphère cheers )


Hilter etait de gauche, et pas certainnement pas d'extrème gauche, avant d'écrire Mein Kampf et avant la défaite de l'Allemagne, c'est à dire avant de développer dans son cerveau malade, le nazisme.
Après il arrive au pouvoir avec des conceptions militaires et antisémites qui appartiennent traditionnelement à la droite.
Hilter était peintre aussi, avant d'écrire Mein Kampf, ça ne décrédibilise pas la peinture pour autant.


neo a écrit:
C'est pour ca que les "néoréacs" sont farouchement anti le PEn et toute la racaille nationaliste alors.... C'est donc ca...


Je crains qu'il va maintenant falloir argumenter beaucoup plus pour essayer d'atténuer la proximité des "néoréacs", dont Sarkosy est le leader, avec les idées de Le Pen.
Quant on voit la politique contre l'immigration de Sarkosy, on voit plutôt que Sarko voudrait élargir son electorat à droite toute, et le plus loin possible.
Et quant il voudrait "karchèriser les racailles", il se rapproche des "sauvages" auxquels on aurait "apporté la civilisation" de Finkielkraut.

Et s'ils s'empressent de dire que tout ceux qui les critiquent sont forcément des "fachos", c'est surtout pour cacher que les authentiques défenseurs du nationalisme violent à base de karcher, c'est eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 14:39

@Scagli

Les chemises noires étaient les milices de Mussolini, qui assassinaient les juifs, les communistes et tout ce qui ressemblait à un étranger - un peu trop basané.

spongebTob a écrit:
Tu t'es trompée en lisant alors pour toi et juste pour toi, le fascisme est le rejet du communisme, de l'anarchisme, du libéralisme et des libertés individuelles.

Oui, mais malheureusement pour toi, bob l'éponge, je n'ai jamais dit ça.
J'ai proposé deux grands axes dans la lecture de ce qu'est le fascisme :

1) Une doctrine, avant d'être un régime crée en italie dans les années 20 par Benito Mussolini, à partir d'un groupuscule appelé Fasci di combattimento (faisceaux de combat), ce qui donnera les expressions fasciste et fascisme. Le mot fasci lui-même est une référence à la Rome antique où les faisceaux étaient un symbole de pouvoir.

2) Doctrine qui s'appuie sur un pouvoir fort, prônant un État policier extrêmement sécuritaire, les métiers organisés en corporations ( un syndicat unique), la défiance envers les étrangers, l'exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire.


bob l'éponge a écrit:
voila maintenant tu connais la définition très approximative et made in wikipédia du mot fascisme

Je trouve que wikipédia ouvre beaucoup de pistes intéressantes pour que tu comprennes le sens de ce mot, et la définition figure toi que j'y ai participé.


bob l'éponge a écrit:
Donc, en reprenant cette définition, on voit que le fascisme est une idéologie qui rejette les libertés individuelles.

Quelle définition? Non le fascisme n'est pas une idéologie qui rejette les libertés individuelles. Elle le fait mais ce n'est pas son but, ni sa fonction principale. Comme tous les régimes dictatoriaux, le fascisme remet en cause les libertés individuelles, mais ceci est en aval de ses idées premières.

bob l'éponge a écrit:
Or, prenons un exemple, la liberté d'étudier est une liberté individuelle. Donc, en suivant ton raisonnement et cette nouvelle donne, qui est le plus fasciste le bloqueur ou l'anti bloqueur? (ps : je veux juste monter l'incohérence d'Elie et ne traite absolument pas les bloqueurs de fasciste, au contraire!).

Bon et bien tu va comprendre pourquoi les bloqueurs ne sont pas des fascistes. Tout simplement parce que le blocage de St-Hyppolite est légal et légitime - note que je reste dans le cadre de St-Hypp', bien que d'autres facs fassent comme nous.

Un blocage en urne et accepté par la majorité des étudiants en participant au vote ( avec les cartes d'étudiants) suivant un quorum tout ce qu'il y a de plus légal et défendable à une condition.

Elle est que l'administration de l'université accepte le vote et intrinsèquement ses conséquences. C'est l'administration de l'université qui détermine la tenue du service public peut donc valider le blocage des locaux - je n'ai pas les articles exacts du Code de la justice administrative, mais c'est dedans.

C'est l'administration qui décide si les locaux peuvent être utilisés pour autre chose que le service public normal. Et dès l'instant où il y a une AG qui monopolise la fac, on est plus dans la normalité.
A partir du moment où tous les acteurs ( Pro-bloc, anti-bloc, administration) s'entendent sur les conditions du vote, ils en acceptent les conséquences.
Dès lors qu'elle joue le jeux de la démocratie, l'administration légalise donc bien le bloc en acceptant que ses locaux soient utilisés pour la grève, selon les termes définis par le vote et sur les base de la règlementation administrative.


Par ailleurs, en France aussi nous avons eu notre fascisme, qui, comme en Espagne et en Italie, s'appuie sur un chef charismatique et nationaliste ( Pétain) avec le retour à des valeur d'un Etat fort et moral ( Travail, famille, patrie).

Les traits visibles du fascisme sont lié à l'Etat tout puissant et au nationalisme exacerbé, et les fascistes qui térrorisaient les populations ont toujours employé cette dialectique nationaliste ( complètement absente chez tout bloqueur aujourd'hui), guerrière ( très matchiste) et sous l'emprise du charme d'un "Duce" ou d'un "Furher"... ou d'un "héro de la guerre de 14".

Aujourd'hui je ne vois pas du tout une idéologie comme le fascisme imprégner la jeunesse du mouvement contre le CPE - plutôt dans l'ensemble dans la gauche modérée, et pour quelques rares, vaguement coco, mais pas très révolutionnaires. Et pas de nationalisme, pas d'exaltation de l'armée, de la guerre et de la puissance d'un "chef" à la tête d'un Etat monolithique.

Par contre quand je vois des blogs anti-gauche anti-bloc faire des références à Charles Maurras ( écrivain pro-Hilter dans les années 30) ou à la Nation française, j'y vois un certain fascisme latent qui traine le passé de ce que fût vraiment le fascisme en France et a laissé des traces dans les descendants de certainnes populations bien précises - l'ancienne aristocratie qui loge à Assas avec des fleur de lys sur les sac eastpack par exemple.

bob l'éponge a écrit:
Juste quelque détail : tes conceptions politiques sont lourdement fausses, tu te trompes complétement et je t'invite à te procurer des manuels et autres ouvrages politiques pour que tu saches enfin ce que la droite est et ce que la gauche est.

Tu es très fort pour donner des leçons - je n'en ai malheureusement aucune à recevoir - mais je n'ai pas encore vu la couleur de tes arguments. Et tu n'a pas reprit un seul des miens.


bob a écrit:
Alors parce qu'il dit que le libéralisme permet de créer des richesses et que rené cassin est moche, toi tu dois le traiter de fasciste

Mais je n''ai jamais traité Karim de fasciste! On voit bien l'hypocrisie de ton argumentaire qui consiste à faire dire aux autres ce qu'ils nont pas dit!! Tout ça probablement pour que la modération intervienne, bien sur.

Mais c'est bien toi qui traites les grèvistes de fasciste partout, ignorant tout du fascisme, et la tête remplie de la propagande d'extrème droite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scagli
Maître Vénéré
Maître Vénéré


Nombre de messages : 2224
Age : 29
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:09

Elie a écrit:
@Scagli

Les chemises noires étaient les milices de Mussolini, qui assassinaient les juifs, les communistes et tout ce qui ressemblait à un étranger - un peu trop basané.


appelle moi con aussi pendant qu'on y est Rolling Eyes lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin
Webmaster/Maître Vénéré
Webmaster/Maître Vénéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2242
Age : 29
Localisation : Paris
Année et Groupe : L2G1?
Loisirs, Passions : musique, aéronavale, sport
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:10

J'aimerais bien que vous vous calmiez un petit peu.
On peut parler du facisme et autre sans pour autant s'énerver comme cela s'est produit...
Merci
Amicalement,
Benjamin

_________________



Envoyez vos cours à plathippo@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff
Admin / Maître Vénéré
Admin / Maître Vénéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1132
Age : 32
Localisation : Antony, 92
Année et Groupe : L2G1
Loisirs, Passions : Photographie, politique, informatique, randonnée...
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:11

Euh, juste comme ça, interdire l'accès à un lieu public est illégal, et si l'administration autorise le blocage, elle doit en rendre compte à ses supérieurs qui peuvent éventuellement décider de sanctions. Je vous rappelle que les lieus publics, comme leur nom l'indique, appartiennent à l'Etat qui l'administre par ses représentants (directeur de centre, d'études, etc.. en ce qui concerne une université). Ainsi donc, certes, les personnes concernées peuvent "autoriser" le blocage, mais si le ministre responsable (le ministre de l'éducation en l'occurence) ordonne la réouverture immédiate, les personnes concernées doivent s'exécuter sans tarder.
En ce qui concerne le fascisme, je ne pense pas que l'on puisse parler de clivage gauche/ droite comme je l'ai lu je ne sais plus où, puisqu'il y a des fascistes de gauche comme de droite. Si certaines personnes venaient à me répondre qu'il n'y a pas de fascisme de gauche, je les invites à relire les propos du député Georges Frêche concernant les Harkis.
Maintenant, dire que les bloqueurs sont des fascistes n'est pas totalement vrai, ils privent les étudiants d'une certaine liberté, maintenant, les étudiants, qui sont certes génés, sont toujours dépositaires des autres libertés individuelles: circuler, s'exprimer, etc...etc...
Personnellement, j'avoue avoir utilisé ce mot pour qualifier les bloqueurs, mais il s'agit plus de provocation que de qualification: les bloqueurs étant en majorité des gens de gauche, il est certain que les traiter de fascistes va les faire réagir. Bon, comme me l'a dit je ne sais plus qui sur ce forum, nous sommes des juristes, mais des êtres humains avant tout, et les êtres humains sont soumis à leurs passions qui déchainent leur sensibilité...

_________________
Quand les humains accepteront-ils que toutes les races sont égales en infériorité devant les robots?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogajeff.hautetfort.com
deborah
Grand Juriste
Grand Juriste


Féminin
Nombre de messages : 760
Age : 31
Localisation : paris
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:16

je suis pas là pour agresser, j'aimerais autant ne pas rentrer dans ce qui ressemble à un combat, mais puisque visiblement des forumeurs ont envie de débattre sur le fascisme, voici une petite contribution.

Un ouvrage collectif, Le mythe de l'allergie française au fascisme, traite de ce thème. Un des chapitres est traité par Robert Paxton, historien.
Il considére que le fascisme est difficile à définir pour 5 raisons:

1) ce qu'il appelle "la périodisation", càd qu'il fallut plusieurs générations pour qu'on se rende compte que le fascisme procède d'un enthousiasme populaire

2) on se heurte à des imitations superficielles de certaines tendances qui pourraient être légitimement considérés comme facsites

3) chaque variante nationale du fascisme a sa "légitimité"; il ne s'agit pas de textes sacrés mais de ce qu'elle tient pour être des éléments les plus authentiques de l'identité de sa propre communauté.

4)il n'y a pas de Manifeste fasciste. Donc pas d'analogie possible avec les grands "-ismes" (conservatisme, libéralisme, socialisme).

5) l'utilisation multiple du mot "fascisme", souvent associé au totalitarisme (et pourtant cette association fait toujours débat entre les historiens)


Je pense avoir traduit fidèlement la pensée de Paxton, qui a aussi écrit d'ailleurs La France de Vichy, puisqu'ellie tu parles de France fasciste par rapport à cette période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trystero
Juriste
Juriste


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 32
Localisation : paris
Année et Groupe : L3
Loisirs, Passions : tsss
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:16

C'est ignoble.
Jamais vu un gars qui comprend rien à ce qu'on veut lui dire à ce point.

Donc il y a le fascisme de mussolini. Et ce que tu sembles pas comprendre c'est qu'il y a la notion de fascisme.
Toi comprendre ?

Le communisme stalinien c'est du fascsime (le fascisme "contre tous"). L'islamisme c'est du fascisme (du fascisme contre les femmes, et les non musulmans).
Toi comprendre ?

Citation :

Mais bon, reprendre un type comme Finkielkraut, prouve surtout ton incapacité à répondre par toi-même.

Le jour où tu comprendras quelque chose à Finkielkraut...
Et pour le coup du penser par toi même.
Tout ce qui a dans ton cerveau vient de tes lectures si tu en as. On n'invente rien. On est tous influencé.

Citation :
Et son "totalitarisme antirasciste" est surtout une bonne façon de cacher le sien.

Tu n'as pas compris ce qu'est le "totalitarisme antiraciste".

Citation :
De plus, tu a toi-même rétorqué que Karim Jivraj, étant cannadien et musulman, ne pouvait être réac, de par ses origines

J'ai dit que musulman indien immigré au canada c'était pas l'idéal pour être un gars "renfermé". Et vu que tu le connais pas je suppose, c'est une raison de plus pour que t'arrêtes de t'exciter.

Citation :
u t'es donc bien répandu dans l'idée que le rascisme était exclusivement l'apanage des blancs caucasiens. Tu n'a même pas répondu là-dessus dailleurs.

Oui je n'ai pas répondu parce que t'as compris de travers.

Citation :
Le communisme s'est historiquement opposé au fascisme, particulièrement en Italie, mais en Espagne aussi et même en France.
Le communisme a été un totalitarisme au pouvoir, en URSS, en Chine , mais n'a rien avoir avec l'idéologie fasciste. Il faut vraiment être ignare pour mélanger ces deux termes, ne rien connaître à l'histoire.

Tu fais exprès ou bien ?
Tu comprends pas que le Fascisme, ce n'estpas juste le fascisme raciste de Mussolini ?


Citation :
Quant au fascisme vert, terme tout aussi vide de sens, c'est l'amalgame e n vogue défendu encore une fois par l'extrème droite. Il qualifie la religion musulmane de totalitarisme, et affirme que l'islam est le nouveau fléau à abbatre - idée défendue par les néoconservateurs et évangélistes aux Etats-Unis



La encore t'as absolument rien compris. Et pour ta gouverne ce sont des musulmans qui ont inventé le terme "fascisme vert".
Et si les gens en Occident nous aidaient à s'en débarasser au lieu de nous bombarder la gueule, le monde s'en porterai bien.

LE fascisme vert c'est l'islamisme (pas l'islam) politique. Celui du Hamas, des frères musulmans, de la révlution islamique en Iran.
Si tu nies cela, tu n'es qu'un vulgaire négationiste.
Et ta remarque prouve ta profonde ignorance et ta vision faussée du monde.

Citation :
Toujours de l'ethnocentrisme et du rascisme, encore le mélange de deux choses qui n'ont strictement rien avoir ( fascisme et Islam) par des raccourcis dangereux et insensés.

Pour ta gouverne je suis arabe musulman. Alors tes préjugés à la con, range les bien.

Citation :
Non, tu ignores tout du fascisme, donc va lire et apprendre aulieu d'affirmer des erreurs.
La haine de l'étranger est un des thèmes du fascisme - et particulièrement l'antisémitisme.
Le fascisme c'est un dogme nationaliste, foncièrement pronant la haine de tout ce qui est extérieur à la Nation, l'étranger.

Toi ce dont tu parles c'est le fascisme brun.
Cale toi bien ca dans la tete.

Citation :
Après il arrive au pouvoir avec des conceptions militaires et antisémites qui appartiennent traditionnelement à la droite.

L'antisémitisme appartient traditionnellement à la droite ? ah bon ?

Citation :
Je crains qu'il va maintenant falloir argumenter beaucoup plus pour essayer d'atténuer la proximité des "néoréacs", dont Sarkosy est le leader, avec les idées de Le Pen.

Sarkosy chef des neoreac ?
louuuuuuuuuuuuul
Nan mais tu sors d'ou toi ?

Donc pour résumé tu nie l'existence du fascisme rouge, du fascisme vert (t'as déjà foutu les pieds en Iran, au Pakistan, en Afghanistan, en Arabie Saoudite petit ignorant ? )
Et de surcroit si on pense pas comme toi, on est réac.

*pétage de plomb*


Dernière édition par le Lun 17 Avr - 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin
Webmaster/Maître Vénéré
Webmaster/Maître Vénéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2242
Age : 29
Localisation : Paris
Année et Groupe : L2G1?
Loisirs, Passions : musique, aéronavale, sport
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:18

néo: 2ème avertissement.

_________________



Envoyez vos cours à plathippo@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:22

Staff a écrit:
Euh, juste comme ça, interdire l'accès à un lieu public est illégal, et si l'administration autorise le blocage, elle doit en rendre compte à ses supérieurs qui peuvent éventuellement décider de sanctions. Je vous rappelle que les lieus publics, comme leur nom l'indique, appartiennent à l'Etat qui l'administre par ses représentants (directeur de centre, d'études, etc.. en ce qui concerne une université). Ainsi donc, certes, les personnes concernées peuvent "autoriser" le blocage, mais si le ministre responsable (le ministre de l'éducation en l'occurence) ordonne la réouverture immédiate, les personnes concernées doivent s'exécuter sans tarder.
En ce qui concerne le fascisme, je ne pense pas que l'on puisse parler de clivage gauche/ droite comme je l'ai lu je ne sais plus où, puisqu'il y a des fascistes de gauche comme de droite. Si certaines personnes venaient à me répondre qu'il n'y a pas de fascisme de gauche, je les invites à relire les propos du député Georges Frêche concernant les Harkis.
Maintenant, dire que les bloqueurs sont des fascistes n'est pas totalement vrai, ils privent les étudiants d'une certaine liberté, maintenant, les étudiants, qui sont certes génés, sont toujours dépositaires des autres libertés individuelles: circuler, s'exprimer, etc...etc...
Personnellement, j'avoue avoir utilisé ce mot pour qualifier les bloqueurs, mais il s'agit plus de provocation que de qualification: les bloqueurs étant en majorité des gens de gauche, il est certain que les traiter de fascistes va les faire réagir. Bon, comme me l'a dit je ne sais plus qui sur ce forum, nous sommes des juristes, mais des êtres humains avant tout, et les êtres humains sont soumis à leurs passions qui déchainent leur sensibilité...

Je ne vois pas bien ce que les propos de Georges Frêche avaient de fasciste.

Rasciste si tu veux, vis-a-vis des harkis, qu'il a qualifié de "sous-hommes". Mais rien de fasciste là-dedans!!! Il faut vraiment arrêter de dire n'importe quoi.
J'ai quand même fait de long message pour expliquer ce qu'était le fascisme, ça aurait été bien d'y porter un minimum d'attention, je ne prétends pas être objèctif, mais quand même, il y a des limittes.

A ce moment là, toute personne qu'on aime pas est un facho! Il a insulté ma mère donc c'est un fasciste! Il veut pas me prêter sa gomme, c'est un fasciste.
Non, le fascisme c'est quelque chose de bien précis, qu'il faut arrêter de banaliser comme ça pour n'importe quelle chose.

Et vis-a-vis du blocage Staff, il ne s'agit pas d'interdire l'accès de lieux public, mais de les occuper dans les termes prévus par un vote légal ( voir mon post précédent) et légitime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trystero
Juriste
Juriste


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 32
Localisation : paris
Année et Groupe : L3
Loisirs, Passions : tsss
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:40

suite sur le "fascisme vert" :

Il vient d'y avoir un attentat en IsraËl. 8 morts.
Le Hamas au pouvoir en Palestine n'a pas condamné. Arafat qui s'en foutait, mais au moins, il condamnait pour la forme.

T'as un groupe islamiste qui raflé une bonne majorité des voix en Palestine qui met à des postes de députés des vieilles qui sont des stars parce que tous leurs fils sont morts en kamikaze, qui fait des attentats suicides pour buter des femmes et des enfants et ce groupe islamiste a pour programme la destruction d'IsraËl et l'instauration d'une dictature islamique.

Hitler s'est directement inspiré pour ses jeunesses hitlérienne de la doctrine du père des kamikazes musulmans, Hassan Sabbah, chef des Assassins, au XIème siècle.

Et puis le grand mufti de Jérusalem a bien fricoté avec les nazis.

C'est pas du fascisme vert ca ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:41

deborah a écrit:
je suis pas là pour agresser, j'aimerais autant ne pas rentrer dans ce qui ressemble à un combat, mais puisque visiblement des forumeurs ont envie de débattre sur le fascisme, voici une petite contribution.

Un ouvrage collectif, Le mythe de l'allergie française au fascisme, traite de ce thème. Un des chapitres est traité par Robert Paxton, historien.
Il considére que le fascisme est difficile à définir pour 5 raisons:

1) ce qu'il appelle "la périodisation", càd qu'il fallut plusieurs générations pour qu'on se rende compte que le fascisme procède d'un enthousiasme populaire

2) on se heurte à des imitations superficielles de certaines tendances qui pourraient être légitimement considérés comme facsites

3) chaque variante nationale du fascisme a sa "légitimité"; il ne s'agit pas de textes sacrés mais de ce qu'elle tient pour être des éléments les plus authentiques de l'identité de sa propre communauté.

4)il n'y a pas de Manifeste fasciste. Donc pas d'analogie possible avec les grands "-ismes" (conservatisme, libéralisme, socialisme).

5) l'utilisation multiple du mot "fascisme", souvent associé au totalitarisme (et pourtant cette association fait toujours débat entre les historiens)


Je pense avoir traduit fidèlement la pensée de Paxton, qui a aussi écrit d'ailleurs La France de Vichy, puisqu'ellie tu parles de France fasciste par rapport à cette période.

Ah, merci Deborah, tu prouves qu'il y a des gens intelligents et qui savent débattre dans les anti-blocs ( contrairement à néo), c'est agréable d'avoir une première réponse constructive.

Je reviens sur tes points 4 et 5 où en effet les historiens ont plutôt tendance à s'accorder sur le fait que le fascisme n'est pas un totalitarisme, dans sa conquète du pouvoir entre autre.
Qu'on ne peut pas l'accorder n'importe comment avec le communisme, le libéralisme ou l'islamisme ( comme le fait néo), parce qu'il n'y a pas de manifeste fasciste. Ca c'est la parole des scientifiques et chercheurs, qu'il faut savoir lire et écouter ( toujours pour neo).

Je me permets de faire remarquer à neo que j'ai connu la guerre civile en Algérie au début des années 90 et l'arrivée au pouvoir du FIS et des islamistes et que je sais très bien ce qu'est l'islamisme.
Cela n'a donc bel et bien strictement rien avoir avec le fascisme, cultive-toi un peu ya roya.

Le modèle de république islamiste sur lequel s'appuie l'Iran ou la Palestine veut imposer la charia. Ce n'est pas du fascisme, c'est de l'islamisme. Et l'Islam ne correspond pas à une nation mais bien à une religion.
Donc la comparaison avec le fascisme est impossible, car il n'est pas question de nationalisme, mais de religion.
Aujourd'hui entre les Etats-Unis ( évangélistes) et l'Iran ( wahabites) il s'agit bien plus d'une guerre de religion et des valeurs qui en découlent ( L'occident contre l'orient, l'affaire des caricatures, qui dépasse les nations et se place dans le cadre des civilisations), qui cache une guerre économique pour le pétrole.

Dailleurs beaucoup d'islamistes de ces pays rèvent d'une "internationale islamiste" qui est beaucoup plus a ranger du coté des idées socialistes et communistes dont certains sont les héritiers - l'Algérie, L'Iran, L'Irak, on été socialistes très longtemps.

Je suis assez choqué qu'un musulman puisse accepter le raccourci entre Islam et fascisme.
Ceux qui travestissent la religion par le terrorisme ne sont pas des musulmans, tu devrais le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trystero
Juriste
Juriste


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 32
Localisation : paris
Année et Groupe : L3
Loisirs, Passions : tsss
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 16:57

Citation :
Je me permets de faire remarquer à neo que j'ai connu la guerre civile en Algérie au début des années 90 et l'arrivée au pouvoir du FIS et des islamistes et que je sais très bien ce qu'est l'islamisme.
Cela n'a donc bel et bien strictement rien avoir avec le fascisme, cultive-toi un peu ya roya.

L'islamisme n'a rien à voir avec le fascisme... de mussolini à l'époque de la seconde guerre. Là on est d'accord.
Mais c'est du fascisme au sens général, du Fascisme.

Pourquoi tu ne veux pas comprendre cela ?

Citation :
Le modèle de république islamiste sur lequel s'appuie l'Iran ou la Palestine veut imposer la charia. Ce n'est pas du fascisme, c'est de l'islamisme. Et l'Islam ne correspond pas à une nation mais bien à une religion.
Donc la comparaison avec le fascisme est impossible, car il n'est pas question de nationalisme, mais de religion.

Même remarque qu'au dessus.
Si on tourne en rond c'est parce que tu restes bloqué sur l'idée du fascisme particulier qu'a connu la moitié du XXième siècle.

Citation :
Aujourd'hui entre les Etats-Unis ( évangélistes) et l'Iran ( wahabites)

L'IRan Wahabite ?
J'espère pour toi qu'il s'agit d'une étourderie de ta part.
PArce que l'Iran est tout sauf wahabite. Le wahabisme c'est une doctrien sunnite saoudienne. Alors que l'Iran c'est le chiisme le plus pur.

Citation :
Dailleurs beaucoup d'islamistes de ces pays rèvent d'une "internationale islamiste"

Oui, l'Oumma. Ca ne les empêche pas d'être de gros fachos.

Citation :
Je suis assez choqué qu'un musulman puisse accepter le raccourci entre Islam et fascisme.

JE suis choqué qu'on ne sache pas lire à ce point.
Où est-ce que j'ai dit ca ?
J'ai dit que l'Islamisme politique c'était une forme de fascisme. Pas l'Islam.

M'enfin. Quelques citations du Coran ya sidi :

« Maudits, quelque part qu'ils soient acculés, ils (les juifs) seront pris et tués sans pitié, selon la coutume d'Allah à l'égard de ceux qui furent antérieurement. Or, tu trouveras la coutume d'Allah non modifiable. » Le Coran, sourate 33, v. 60-62 (trad. de R. Blachère)

« Ô Vous qui croyez (musulmans) ! Combattez les infidèles (les non-musulmans) qui sont près de vous. Qu'ils vous trouvent durs. » Le Coran, sourate 9, v. 123/124

« Tuez-les (les non-musulmans) partout où vous les atteindrez ! Expulsez-les d'où ils vous ont expulsés ! » Le Coran, sourate 2, v. 187-191 (trad. de R. BLACHERE, Paris, G.P. Maisonneuve et Larose, 1980, p. 56)

«Vous les combattrez ou bien ils se convertiront à l'Islam. » Le Coran, sourate 48, v. 16

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie
Juriste apprenti
Juriste apprenti
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 17:27

Non je ne parle pas que du fascisme italien, mais du fascisme au sens large, tu ne fais pas l'éffort de me lire. Et j'ai parlé de pleins d'autres régimes fascistes. On y retrouve à chaque fois les mêmes traits - comme pour toutes les idéologies.

L'islamisme politique n'est donc pas un fascisme, tout simplement parce qu'il s'agit de religion et non de nation.
A partir du moment où tu a déjà un dogme pourquoi le mélanger, sans que cela veuille dire quelque chose, avec un autre?
Ceux qui utilisent le terme fascisme vert en France, sont les organisations anti-arabes, va te promener sur les blogs des souverainistes, du Fn et compagnie.

Quant au Coran, comme pour la Bible et le Thora, il n'a pas qu'une seule lecture, et de toute façon les écritures isolés ne veulent rien dire, c'est l'ensemble qu'il faut comprendre, et rester modeste.

Quant au wahabisme en Iran chiite, oui, ce n'est pas une étourderie, c'est un débat très complexe.
Contre nature, cette coalescence des idéologies est rendue possible par la mue de l’identité panarabe en identité sunnite au cours des vingt dernières années. La révolution islamique d’Iran a obligé les populations à choisir entre leur identité musulmane et leur identité arabe. Elles ont clairement préféré la seconde mais lui ont redonné au passage un sens religieux sunnite. Or cette affirmation identitaire est d’autant plus conflictuelle que le néofondamentalisme sunnite prétend détenir le « bon islam » en excluant tout ce qui n’est pas strictement sunnite. Les tensions entre les confessions sont désormais avivées par l’intervention des Etats-Unis en Irak. L’anti-américanisme viscéral des populations arabes conjugue ici ses effets à la haine de l’Iran pour charger davantage encore l’identité sunnite d’un sens nationaliste. Dans cette région qui fait volontiers siennes les théories du complot, la plupart des militants – laïcs et salafistes réunis –, du Caire à Damas en passant par Qatar, sont convaincus de l’existence d’une alliance occulte entre les Etats-Unis et le chiisme. Et, de fait, les Etats-Unis transfèrent aujourd’hui le pouvoir aux chiites majoritaires en Irak. L’objection de l’observateur occidental rappelant que le Pentagone rêve de bombarder l’Iran n’a aucun poids. Le chiite est plus que jamais la figure du traître, du Persan, de l’Américain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trystero
Juriste
Juriste


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 32
Localisation : paris
Année et Groupe : L3
Loisirs, Passions : tsss
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 17:40

Citation :
2) Doctrine qui s'appuie sur un pouvoir fort, prônant un État policier extrêmement sécuritaire, les métiers organisés en corporations ( un syndicat unique), la défiance envers les étrangers, l'exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire.

A peu de choses près,
tu changes "étrangers" par "non musulmans",
tu changes "nationaliste" par "pan-musulman".
Tu secoues bien.
Et ca te donne quoi ?

Citation :
L'islamisme politique n'est donc pas un fascisme, tout simplement parce qu'il s'agit de religion et non de nation.

C'est un fascisme supranational à dessein universel.

Citation :
Ceux qui utilisent le terme fascisme vert en France, sont les organisations anti-arabes, va te promener sur les blogs des souverainistes, du Fn et compagnie.

Ceux qui utilisent et ont INVENTER le terme fascisme vert sont les musulmans comme moi qui ont honte de voir les islamistes s'approcher chaque jour du pouvoir (s'ils ne l'ont pas déjà).

Citation :
Quant au Coran, comme pour la Bible et le Thora, il n'a pas qu'une seule lecture, et de toute façon les écritures isolés ne veulent rien dire, c'est l'ensemble qu'il faut comprendre, et rester modeste.

Ca c'est le coup classique...
Ca ne vaut rien et je te le dis sans agressivité. Je m'explique :

Dans le Coran il y a clairement des versets haineux (mais aussi des versets "tolérants"). La schisophrénie que l'on constate dans l'Islam vient de son texte sacré. C'est lui qui est schiso.
Tous les passages "violents" du Coran peuvent se replacer, s'expliquer, dans le contexte de la péninsule Arabe du XIIème siècle.
Mais... j'aurais envie de dire : peu importe !
Ce qui est importe, c'est qu'aujourd'hui, ces paroles haineuses, qui s'inscrivaient dans un contexte bien précis, sont prises pour le verbe d'Allah, intemporel cela va de soi.
Alors la question de l'interprétation ou de l'explication par le contexte de tel ou tel verset même si elle existe est completement stérile.
Ce qui importe, c'est ce qu'en fait le plus grand nombre aujourd'hui.

Citation :
Contre nature, cette coalescence des idéologies est rendue possible par la mue de l’identité panarabe en identité sunnite au cours des vingt dernières années. La révolution islamique d’Iran a obligé les populations à choisir entre leur identité musulmane et leur identité arabe.

Pour que ce soit bien clair : quand tu dis la révolution islamique d'Iran a obligé "les populations", tu parles de quelles populations ? les populations arabes ? ou iraniennes ?

Et tu peux être plus clair sur la mue de l'identité panarabe en sunnite ?
tu fais allusion à l'évolution religieuse de Sadam par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trystero
Juriste
Juriste


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 32
Localisation : paris
Année et Groupe : L3
Loisirs, Passions : tsss
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 17:51

Citation :
sont convaincus de l’existence d’une alliance occulte entre les Etats-Unis et le chiisme. Et, de fait, les Etats-Unis transfèrent aujourd’hui le pouvoir aux chiites majoritaires en Irak.

Là je te suis. Il me semble que ca remonte aux Croisades. Certains chiites étaient indirectement alliés aux croisés contre les sunnites.

Mais globalement, franchement j'ai pas compris ton explication sur l'Iran "wahabite".
Est-ce que tu peux essayer d'être plus clair ? ou me donner une source ?



Edit :
Regarde ce lien : L'Humanité qui parle de fascisme vert en Algérie.
http://www.humanite.presse.fr/journal/1992-04-01/1992-04-01-650807
Je me fiche de l'article. J'ai juste mis ca pour montrer qu'il y a bien quelque chose qui s'appelle le "fascisme vert" et ce n'est pas une vue de l'esprit imaginé par les néocons pour buter du sarazin.
C'est une réalité, une réalité autoritaire, nationaliste mais ici la nation c'est l'ouma, la nation islamique supranationale, uen réalité contre les juifs et les chrétiens, qui tue les juifs et les chrétiens en terre d'Islam et parotut dans le monde. Dans le meilleur des cas, cela réduit les juifs et les chrétiens de terre d'Islam, les dhimmis, à des citoyens de secondes zones (et dans certains cas je te prie de croire que le mot est faible).
Les opposants à cette tendance de l'Islam sont exilés ou tués.
Ajoute à cela, la culture dictatorial et totalitaire du monde arabe (je parle pour le machrek au moins) et tu as le fascisme vert.


Dernière édition par le Lun 17 Avr - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin
Webmaster/Maître Vénéré
Webmaster/Maître Vénéré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2242
Age : 29
Localisation : Paris
Année et Groupe : L2G1?
Loisirs, Passions : musique, aéronavale, sport
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   Lun 17 Avr - 18:36

Juste comme ca, j'interviens, mais je n'ai pas autant de culture que vous.
Le problème avec les extrémistes c'est qu'ils sont peu nombreux au final, mais leurs actions font qu'on croient qu'ils sont énormément.
C'est toujours la même, c'est une minorité qui fout la zone et "grâce" aux médias (ironie bien sûr), les gens colle une étiquette d'extrémiste.

En revanche, j'ai du mal à voir comment l'islamisme est du fascisme.... J'ai l'impression que vous vous égarez un peu....

_________________



Envoyez vos cours à plathippo@gmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Fascisme, fanatismes religieux, extremismes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fanatisme
» L'habit religieux
» Les paroles de Bouddha: les rituels religieux
» Un titre gratuit ( enseignement ou chant religieux )
» La construction des édifices religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum pour les étudiants de Saint Hipp :: Espace Etudiant :: Espace Débat-
Sauter vers: